« We are here » (+ traduction française)

Ce 26 octobre,  Journée de la sensibilisation intersexe (Intersex Awareness Day) IGLYO a publié un nouveau film « We Are Here » en partenariat avec  OII Europe et interACT. Nous la diffusons ici avec sa transcription traduite en français :

 

 

 

_  Je m’assois juste là?

_  Oui, juste là.

< TEXTE : On est là (un message à la jeunesse intersexe) >

_ « Intersexe », pour moi c’est…euh…je ne sais pas… c’est un mot cool !

_ Être intersexe c’est faire partie d’un spectre.

_ Tant de personnes différentes, avec tant de variations différentes.

_ « Intersexe » décrit les gens qui sont né.e.s avec une biologie qui ne correspond pas aux définitions typiques de masculin ou féminin.

_ La meilleure chose avec le fait d’être intersexe c’est probablement toutes les personnes que j’ai rencontrées jusqu’ici.

_ J’ai rencontré certaines des personnes les plus incroyables du monde.

_ C’est une toute nouvelle perspective que la plupart des gens vivent je pense.

_ Être intersexe, c’est comme… une étiquette. Mais à l’intérieur de cette étiquette c’est comme…la liberté. Je ne sais pas comment expliquer ça mieux.

_Intersexe c’est génial.

_ J’ai été la première personne intersexe à faire son coming-out au Portugal.

_ Quand j’ai finalement rencontré d’autres gens comme moi, quand j’ai rencontré les miens, trouvé d’autres personnes intersexes avec qui nouer des liens, c’était juste…oui ça donne vraiment du pouvoir.

_ Les problèmes en Ecosse et au Royaume-Uni sont surtout, je suppose, de l’ignorance de base, et le manque de reconnaissance.

_ J’ai récemment appris que je suis une personne intersexe, alors… c’est pas facile pour moi.

_ Même si tu partages ça avec quelqu’un, les gens ont des préjugés et ils vont questionner ton propre corps, qu’ils n’ont jamais vu.

_Cela signifie une histoire, qu’on m’ait dit de garder le secret sur qui je suis.

_ Pendant des années de ma vie, je n’avais pas vraiment l’impression de m’intégrer ou d’appartenir à quoi que ce soit. J’avais l’impression que je ne pouvais pas vraiment remplir les espaces que j’étais censé.e remplir.

_ Les gens avec des enfants intersexes se manifestent et réalisent que ce n’est pas quelque chose dont il faudrait avoir honte ou dont il faudrait s’inquiéter outre mesure. C’est une chose très quotidienne.

_Je ne pensais pas qu’il y en avait plein des comme moi à l’extérieur, alors c’était dur, émotionnellement, d’exister.

_ Aux autres personnes intersexes, je dirais : vous êtes parfaits tel.le.s que vous êtes.

_ On est là et c’est ok d’être intersexe. Et on vit des vies heureuses, saines, réussies et joyeuses.

_ Tu n’es pas aussi étrange que tu penses l’être. Mais je le suis, donc c’est un gros mensonge!

_ S’il vous plait, posez plein de questions.

_ On est si nombreux/ses ici, à attendre de vous accueillir dans notre communauté, dans nos bras intersexes merveilleux et aimants. C’est… Je ne sais pas, je pense que ça va aller ! Ça peut avoir l’air dur et effrayant. Et bien sûr tu vas lutter avec des trucs ici ou là… mais comme tout le monde. C’est juste un combat différent, et ça va aller.

< TEXTE : Nous sommes là. Pour vous soutenir. Pour vous apporter des informations. Pour nous exprimer pour les droits des intersexes. IGLYO. En partenariat avec OII Europe et InterACT >

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s